Retour
53_opera_garnier Created with Sketch.

Hiroshi Sugimoto /​ William Forsythe

53_opera_garnier Created with Sketch.
Le Paris du son avec
X
B3E39134-8394-4AD4-972C-AEEE29C88F54 Created with sketchtool.

Parce que chez Nova, on suit Blake, producteur, chanteur et compositeur anglais depuis ses débuts, on s’était précipité il y a trois ans à l’Opéra Garnier pour y voir Black Works I, le ballet chorégraphié par William Forsythe (l’américain qui fut directeur du Ballet de Francfort) qui utilisait la musique du crooner à la voix d’or. On se souvient bien du titre « I Hope My Life », qui épousait à merveille les mouvements véloces et énergiques des danseurs du Ballet de l’Opéra national de Paris. La collaboration Forsythe x Blake revient à Garnier cet automne, pour les retardataires et pour ceux qui avaient préféré entendre la voix de James à travers les enceintes de l’Opéra Garnier plutôt qu’à travers celles de leur smartphone, via une quelconque plateforme de streaming. Vous pourrez aussi voir « At the Hawk’s Well », ballet mis en scène par l’artiste plasticien japonais Hiroshi Sugimoto, figure fondamentale de la photographie contemporaine que les Franciliens avaient pu voir exposé, il y a quelques saisons, dans les jardins du domaine de Trianon à Versailles.

 


Opéra de Paris  |  Représentations du 19 septembre au 15 octobre
Photo © Julien Benhamou